Black is no more beautiful

La dépigmentation, aaah ce phénomène qui fait toujours autant de victimes « consentantes » !!! Hier soir, en relisant certains de mes posts sur  Facebook, je suis retombée sur cette photo de Khoudia Diop. Je me suis juste exclamée : « ça c’est une beauté » ! Avec un teint noir frisant le bleu moiré (je ne sais plus quel adjectif de couleur utiliser…lol).

Mannequin sénégalais Khoudia Diop – Image : Compte Instagram : melaniin.goddess

Pourtant ce beau teint noir, n’est plus du goût de certains de mes chers frères et sœurs africains. Le slogan « Black is beautiful » est certainement passé de mode. Les africains sont devenus partisans de l’hydroquinone et ont tous été contaminés par la «gluthationite », qui est devenue même aigüe chez certains.

Nous sommes envahis par ces panneaux publicitaires qui nous polluent la vue et qui font l’apanage du teint clair, du teint chocolat, du teint crémeux avec ces produits qui sont des ‘’copines avérées’’ du cancer de la peau. Il y a même ce célèbre magazine féminin (dont je tais ici le nom…), qui fait une grande promotion de la culture africaine mais qui ne s’empêche pas de faire la publicité sur toutes ses pages de droite, de toutes les gammes impossibles et inimaginables des produits éclaircissants. Il faut bien vivre du fruit de son travail, quitte à jeter ses convictions aux orties !!

Certaines pourront dire, que je suis jalouse, point n’est besoin, je jouis d’un teint chocolat (lol…) qui est sujet à toutes sortes de bouleversements au moindre changement (chaleur, stress, allergies, hormones,..) qui me le fait parfois regretter. Parce que certaines cicatrices et autres problèmes dermatologiques ne sont guère visibles sur une peau de couleur noir, je parle du vrai noir quoi, le noir ébène. Cette peau noire dont le célèbre académicien Léopold Sédar Senghor, d’origine sénégalaise en fait ici l’apologie dans son poème Femme noire.

En parlant même du Sénégal, ces belles femmes dont le teint noir faisait jadis des envieuses, elles-mêmes ont été séduites désormais par l’appel de la « sirène de la dépigmentation », le Xhessal – pratique qui consiste à se blanchir artificiellement  la peau – (« Ko N’ti »(1) ou « Si ami »(2) au Togo)!!! Cette pratique est à dénoncer fortement. Ce billet, c’est juste un coup de gueule quand je vois le désastre que cause cette pratique sur les africains dont je suis la sœur par cette peau que nous avons en commun. Mais il y a aussi des « stars » qui sont férues de cette pratique. Mickael Jackson qui a toujours nié l’avoir fait et évoquait plutôt une maladie : le vitiligo, Koffi Olomidé, le président congolais Denis Sassou N’Guesso, Beyonce, Rihanna, des actrices de Nollywood, des chanteuses africaines, des présentatrices télé, la liste est longue…

CC : 3w.jewanda-magazine.com
Mannequin camerounais Irene Major – Image : www.jewanda-magazine.com

Des jeunes filles lambda, qui du jour au lendemain sont passées d’un teint noir chocolat à un jaune bistré. Leur mère ne les auraient même pas reconnues, tant elles ressemblaient désormais à des asiatiques. Je me rappelle une voisine qui a tellement abusé de la pratique que les enfants du quartier l’ont surnommée « Fanta-Coca Cola » et qui du fait des moqueries a finalement déménagé pour éviter tous ces affronts quotidiens.

Je pense que tout cela résulte d’un fort lavage psychologique où dès l’enfance, on nous inculque que tout ce qui noir est diabolique, que n’iront au paradis que ceux qui ont des accointances avec la race blanche. Même Jésus est blanc !!! Et alors de quoi se plaint-on ???

Je ne vais même pas m’attarder à donner des conseils aux adeptes et abonnés de cette pratique. Toutes les personnes qui s’y adonnent sont (des adultes) consentantes, majeures et vaccinées, au fait de toutes les conséquences. En fin de compte, elles n’auront que leurs yeux pour pleurer, car comme on fait son lit on y dort. Mais le constat amer fait est que : Black is no more beautiful !!!

[1] Ko n’ti : se décaper la peau

[2] Si ami : se mettre de la pommade sous-entendue éclaircissante

8 réflexions sur « Black is no more beautiful »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.