Archives par mot-clé : whatsapp

Je suis citoyenne de la République de Blog’Art

L’Homme est un être social, et sa vie en communauté le démontre. La vie en communauté est une nécessité pour son équilibre physique, psychologique, mental, mais certains peuvent vivre en ermite. Avec l’avènement des TIC, des communautés virtuelles sont apparues. Un constat est fait : il est rare de trouver actuellement un individu qui n’appartienne à aucune communauté virtuelle. Je ne déroge pas à la ‘règle’ : moi, je suis citoyenne de la République de Blog’Art, sur Whatsapp.

C’est au gré de mes vadrouilles sur la toile que j’ai découvert le blog d’Ecclésiate Deudjui :  en septembre 2015. De fil en aiguille, il m’a introduit dans le groupe Blog’Art, sur Whatsapp ou plutôt dans la République de Blog’Art.

Ma nouvelle vie de citoyenne

Au début, je lisais les posts publiés, je téléchargeais les liens et vidéos mais je  n’intervenais pas. On appelle cela ‘être en sous-marin’…lol. Certains pensaient que je n’étais qu’une « espionne ».  Beaucoup ne savaient pas que je suis une mondoblogueuse de la saison 2013 mais je n’ai publié qu’un seul billet, qui a disparu avec le changement de thème de mon blog.  Cette « flemmardise » de publication, était le résultat d’un changement intervenu dans ma vie, qui m’a fait prendre un certain  recul.

La route vers la reprise en mains de mon blog fut la rencontre fortuite, d’un autre mondoblogueur qui m’a encouragé à republier. Puis une mauvaise blague, d’un autre mondoblogueur m’a sorti de mes gongs, et je lui dis merci. Finalement, en octobre 2016, j’ai republié un nouveau premier billet.

Le quotidien des ‘Blog’Artlais’

Blog’Art est organisé comme une vraie république bananière, avec un gouvernement :

  • il y a un président : Ecclesiaste 
  • une première dame : Christine
  • un premier ministre Emile et sa moitié Samantha
  • deux ministres des TICS : Atome  (Gestion de la robotique)  et Lucrèce : Gestion de la communauté geek) vous conviendrez avec moi que c’est un vaste domaine
  • un ministre de la bière des loisirs  : Fotso
  • une ministre du sport, férue de cyclisme  : Alexandra aka Lexy
  • un ministre de la santé Laurier
  • un ministre du 8e art, spécialité mangas Annadjib
  • un ministre de la culture spécialité poèmes Guillaume
  • un ministre du panafricanisme Renaud
  • un ministre des transports, globe trotter Roger
  • un ministre de l’environnement Aristides
  • un ministre de la linguistique et des statistiques (c’est quoi ce cumul de postes ?) Fabrice
  • un ministre de la diaspora Benjamin
  • beaucoup de ministres de la communication, délégués à diverses fonctions ce qui crée parfois de la confusion dans le mécanisme de propagande de la république : Didier, Alain Amrah, Dania , Salma, Ulrich , Thierry  sans oublier Guy (avec sa fameuse valise, que je n’ai jamais vu d’ailleurs…lol)
  • beaucoup de ‘sous-marins’ aussi …

Et donc, nos journées sont ponctuées de publications de liens des billets des divers citoyens, du partage de vidéos et d’audios. Parfois des décrets tombent sans qu’il n’y ait eu de conseils des ministres, du seul vouloir du Premier Ministre, à l’insu du plein gré du président. Ce dernier est mis devant le fait accompli…lol

 

Capture d’écran d’un décret Blog’Artlais, Crédit Photo : Bénédicta

De temps à temps, des débats résultant de l’actualité ou de la publication de billets, soulèvent de forts remous dans la république. Ces débats suscitent parfois des velléités de coup d’état. Mais le calme revient très vite grâce à la diplomatie du Premier Ministre, Emile. Et cela finit après avec la promesse d’un casier virtuel de bières (blonde ou brune).

Quel avenir pour la République ?

Il fait bon vivre en République de Blog’Art car on peut y pousser ses coups de gueule comme ses coups de cœur. Blog’Art est aussi une grande famille où les anniversaires sont fêtés en grande pompe. Peut-être que cela n’est qu’une façade ? Aussitôt la nationalité Blog’Artlaise obtenue, on ne peut ni y renoncer ni la quitter sans une dérogation spéciale. Le président vous y ramène sans demander votre avis…lol

Ce petit monde bien que virtuel, n’est pas du tout facile à conduire. Mon président bien-aimé, ne me dira point le contraire. Mais s’étant octroyé ce poste de président de droit, un référendum devrait être organisé pour conforter Ecclesiaste  au poste de président.

Qu’en pensez-vous chers Blog’Artriotes ?

 

 

De la drague virtuelle à la vraie drague

S’il y a un phénomène que je déplore sur les réseaux sociaux, c’est bien la drague 2.0. Tout le monde se cache derrière son écran et son clavier et pense être le meilleur dragueur.

Je m’adresse particulièrement aux messieurs, je sais que les femmes aussi s’y sont mises, mais tant que je ne suis pas L(GBT), cela ne me concerne guère.

Oui, vous messieurs, qui avez perdu la notion de respect, et « avez chuté  au milieu du marché »[1], vous qui passez toutes vos journées devant vos écrans à scruter le moindre changement de photos de profil (ah ! on ne peut plus se faire un peu plaisir et être adepte du narcissisme…), à voir qui sont les amies de vos amis, vous qui vous cachez derrière des pseudos fantoches et débiles.Même lorsque le statut marital est « marié », cela ne vous décourage guère !!!

Je déplore votre approche gauche qui consiste à demander tout de go, le lieu de résidence et le numéro de téléphone ! Tchoo, réseau social ne signifie pas vitesse de l’éclair !!

N’oubliez pas les bonnes manières au risque de vous transformer en don juan des lavabos. Et n’accompagnez plus vos phrases des mièvreries habituelles de bas étages.

Tchiee, on n’a plus le droit de se connecter pour lire de vrais articles, qu’on a mille et une invitations d’amis sur son compte facebook, de gars vicieux serial harceleurs en puissance, des gars capables  de piquer même votre numéro de téléphone dans le répertoire de vos vrais amis, pour vous emmerder écrire à longueur de journée et à des heures impossibles sur Whatsapp (si j’ai le wifi chez moi et que je ne veux pas éteindre ma connexion, où est votre problème dans ça ???)

Mais n’empêche qu’au détour de ces amitiés forcées virtuelles, on croise des personnes formidables qui nous apportent un tel bonheur qu’on se dit que l’on ne pourrait plus se passer d’eux.

Pour l’année qui vient je souhaite aux dragueurs 2.0 ceci : (parce qu’ils sont trop timides ou trop paresseux) sortez de votre zone de confort, sortez de chez vous, éprouvez votre degré de sex-appeal, osez dévisager et croisez le regard d’une jolie dame dans la ville, rencontrez de vraies personnes au détour d’une rue, dans une conférence ou cours de votre séance hebdomadaire de footing (le sport ça paye parfois…lol !!!). Il y a toujours la magie du premier regard, les frissons des premières chairs de poule, les battements cardiaques incontrôlés. Oulala !! Ce sont tous ces élancements que l’on ne saurait vivre derrière un écran, saupoudrés d’un zeste de folie, que je vous souhaite.

A tous, mes bons souhaits pour une superbe et fructueuse année 2017 !! A l’année prochaine !!

Signée : une victime des dragueurs 2.0

PS : Les mecs, je ne vous en veux pas hein ! Je vous aime !!

[1] Chuter au milieu du marché : perdre toute vergogne, être une personne sans honte (expression d’origine ewé, dze anyi l’asidome peuple du sud du Togo)