Je suis citoyenne de la République de Blog’Art

L’Homme est un être social, et sa vie en communauté le démontre. La vie en communauté est une nécessité pour son équilibre physique, psychologique, mental, mais certains peuvent vivre en ermite. Avec l’avènement des TIC, des communautés virtuelles sont apparues. Un constat est fait : il est rare de trouver actuellement un individu qui n’appartienne à aucune communauté virtuelle. Je ne déroge pas à la ‘règle’ : moi, je suis citoyenne de la République de Blog’Art, sur Whatsapp. C’est au gré de mes vadrouilles sur la toile que j’ai découvert le blog d’Ecclésiate Deudjui :  en septembre 2015. De fil en aiguille, il m’a introduit dans le groupe Blog’Art, sur Whatsapp ou plutôt dans la République de Blog’Art. Ma nouvelle vie de citoyenne Au début, je lisais les posts publiés, je téléchargeais les liens et vidéos mais je  n’intervenais pas. On appelle cela ‘être en sous-marin’…lol. Certains pensaient que je n’étais qu’une […]

La lecture : ce sublime vice

Pour moi, la lecture est un organe (vital, je peux dire) et bien plus qu’un loisir.  Je ne pourrai passer une journée sans lire, ce serait comme si je m’arrêtais de respirer, ce qui est quasi impossible. De mes débuts Ma mère me raconte souvent que j’ai réclamé d’aller à l’école, dès que j’ai su qu’il y avait un lieu tel quel, que je savais écrire avant d’y avoir mis les pieds. De cela, je ne me souviens guère. Mais ce dont je me rappelle, c’était ma manie de me cacher dans les toilettes avec un livre ou un magazine dès que j’ai su déchiffrer les 26 fameuses lettres de l’alphabet. Pour moi, c’était l’endroit idéal où je pouvais me réfugier et savourer les aventures de mes héros. De la lecture quotidienne de la Bible en images, à la découverte des premiers mots de mon syllabaire « Mamadou et Bineta », en […]

Togo –Environnement : Lomé dans l’eau

Nous ne sommes qu’au début de la mousson ou saison pluvieuse mais certains togolais ont déjà les pieds dans l’eau : l’inondation n’est pas loin. Ce long week-end de la Pentecôte, était parti pour être un moment de repos et de détente pour plusieurs d’entre nous, avec la descente de l’Esprit Saint pour les chrétiens. Il a été plutôt une descente aux enfers pour nombre de mes concitoyens. Tout a commencé, très tôt dans la matinée du 03 juin 2017, avec une pluie fine qui s’est peu à peu transformée en vrai déluge. Cette pluie a duré toute la sainte journée : les dernières gouttes touchèrent le sol vers 18 h. C’était suffisant pour transformer certains quartiers de Lomé en lacs et en lagunes, certains carrefours en vrais chemins de croix (bien que Pâques soit passé depuis) pour les usagers. Belote le dimanche, rebelote le lundi matin. Bref, on est en saison […]

Au Togo, halte à la surcharge en matière de sécurité routière

Pour nos déplacements, nous usons de divers moyens : trains, avions, bateaux, voitures, motos et autres. A Lomé, la capitale du Togo, nos moyens privilégiés sont la voiture, le bus et la moto  (taxi, taxi-moto ou zémidjan et privés). Depuis quelques années, nous assistons à un phénomène particulièrement récurrent contre lequel l’Etat ne cesse de lutter : la surcharge. Les faits Quand je dis « prendre en 43 » ou «  en sandwich », je pense bien que cela ne vous évoque rien. A Lomé, cela signifie : Prendre en 43 : pour une voiture initialement prévue pour 4 personnes voire 5 c’est-à-dire 2 personnes devant et 3 derrière, il n’est pas rare à Lomé de trouver 3 personnes devant et 4 derrière. Prendre en sandwich : pour une moto, prévue pour 2 personnes on peut apercevoir 3 voire 4 personnes dessus. Ce phénomène de 43, est apparu à Lomé au début des années 2000, lorsque certains quartiers […]

Black is no more beautiful

La dépigmentation, aaah ce phénomène qui fait toujours autant de victimes « consentantes » !!! Hier soir, en relisant certains de mes posts sur  Facebook, je suis retombée sur cette photo de Khoudia Diop. Je me suis juste exclamée : « ça c’est une beauté » ! Avec un teint noir frisant le bleu moiré (je ne sais plus quel adjectif de couleur utiliser…lol). Pourtant ce beau teint noir, n’est plus du goût de certains de mes chers frères et sœurs africains. Le slogan « Black is beautiful » est certainement passé de mode. Les africains sont devenus partisans de l’hydroquinone et ont tous été contaminés par la «gluthationite », qui est devenue même aigüe chez certains. Nous sommes envahis par ces panneaux publicitaires qui nous polluent la vue et qui font l’apanage du teint clair, du teint chocolat, du teint crémeux avec ces produits qui sont des ‘’copines avérées’’ du cancer de la peau. Il […]

Les lunatiques sont aussi des hommes

Il y’a quelques jours, en rentrant de mon travail, après une journée éreintante et accablée par la chaleur de ces dernières heures, j’étais presque dans un état second. Mais je fus soudain, réveillée par un spectacle déconcertant : un lunatique[i] qui passait son chemin, exposant à la vue de tous, ses bijoux de famille. Ce n’était évidemment pas le premier que mes yeux croisaient, de toute ma vie de trentenaire. Ce qui faisait l’objet de mon choc et de mon inanition, ce lunatique avait un air de famille et il portait une belle chemise carrelée de couleur bleue. La chemise était propre, très propre pour son état. Cela prouve à tout point de vue que c’était un récent locataire des rues de Lomé. Il avait une apparence physique assez robuste, était peut-être dans la quarantaine. En une fraction de secondes, quantité de questions se sont entrechoquées dans ma cervelle : cet homme c’était […]

Le meunier, le zémidjan et la barmaid

Source :

 A l’approche de la Saint Valentin, les couples élaborent des projets pour passer de tendres moments. Pour une partie, ces projets se concrétisent par des moments idylliques ; pour d’autres, cela tourne à la construction de châteaux en Espagne. Jacques, était un joli garçon, avec son teint clair à la « Ibo ». Ce teint obtenu à partir de produits d’origine douteuse, faisait tomber en pâmoison toutes les « gos » du quartier. Il voulait qu’on l’appelle Jack (prononcer à l’anglaise Djack, comme la mâchoire d’un crocodile sur sa proie : Tchak !!), pas Jack l’éventreur, mais Jack le serial-dragueur. Car dragueur, c’était sa deuxième vie. Son vrai métier : meunier en second, dans le moulin de son grand-frère. Ce poste « avant-gardiste » lui a permis d’établir une solide réputation auprès des dames du quartier. Toutes celles qui venaient moudre leurs grains auprès de lui. Mais pas que : il était aussi le chouchou des vendeuses de boissons locales (tchoukoutou, liha[1]…) […]

Rêveries de décembre (Première partie)

Il l’avait toujours désiré, depuis le jour où leurs regards se sont croisés dans ce café. Toutes ces années, il a couvé ce doux désir, il l’avait mis en veilleuse. Toutes ces années sont passées, il a roulé sa bosse à travers le monde mais n’arrive toujours pas à se poser. Son image le hante toujours. Au détour de ces vadrouilles sur le net, il croisa un tweet de son amour de toujours jamais oublié.  Il lui envoya une invitation d’amitié sur la fameuse plateforme, communément appelée « la jungle » par sa bande d’amis. Salut Lily, tu te rappelles de moi ? Bien sûr Marc, je ne t’ai pas oublié. Tu m’as même dédicacé ton premier recueil de nouvelles. Comment pourrais-je t’oublier ? De quel côté de la terre te trouves-tu ?  De fil en aiguille, ils renouèrent contact et chaque soir, c’étaient des échanges interminables sur les réseaux sociaux. Ils avaient l’impression de […]