L’Organisation des Nations Unies, les objectifs de développement durable et le monde de demain

Article : L’Organisation des Nations Unies, les objectifs de développement durable et le monde de demain
27 juillet 2020

L’Organisation des Nations Unies, les objectifs de développement durable et le monde de demain

L’Organisation des Nations Unies. Vous connaissez ? Je n’en doute point. Cette organisation célèbre justement ses 75 ans d’existence, en cette année 2020.  Le monde est en pleine crise sanitaire : la crise du coronavirus. 

Cette maladie décrétée pandémie, met à nu et agrandit toutes les disparités auxquelles les humains ont toujours fait face. Depuis 2015, les Nations Unies ont adopté un agenda pour 2030, qui vise à diminuer voire éradiquer ces différences tant sociales, sanitaires qu’économiques qui existent entre les humains, assainir l’environnement, protéger les ressources naturelles, promouvoir la paix et l’équité entre les genres, etc. Ces objectifs à atteindre sont rassemblés sous le vocable des « 17 Objectifs de développement durable » (ODD)

Cette célébration donne aussi l’opportunité aux Nations-Unies d’initier un dialogue global entre et pour les pays. L’occasion d’entendre un maximum de voix pour soulever les craintes,  les espoirs et essayer de trouver des solutions pour le monde de demain que nous voulons meilleur que celui d’aujourd’hui.

Pour cette occasion, le système des Nations Unies, au Togo a initié une rencontre avec les médias, le 27 juillet 2020 à Lomé.  L’assistance était évidemment composé des professionnels de media, des patrons de presses, des membres des associations de presse et des responsables des agences du système des Nations Unies : OMS, FNUAP, ONUSIDA, PNUD… Moi j’y ai participé en tant que blogueuse.

Je vous livre ici une réflexion personnelle, qui n’est qu’une partie du débat sur les thèmes soulevés. Tant les domaines sont vastes et s’imbriquent les uns dans les autres. Nous espérons que le débat se poursuivra avec de nouvelles rencontres pour pousser encore plus loin nos réflexions sur ces sujets qui ne cessent de susciter tant d’inquiétudes et d’espoir. Bonne lecture !

Quels sont les grands domaines qui peuvent contribuer au progrès vers l’avenir que nous voulons ? 

Pour moi, les domaines essentiels qui peuvent participer au progrès de l’avenir pour le monde de demain sont la réduction de la pauvreté (ODD1), l’accès aux soins de santé (ODD3) et à l’éducation  pour tous (ODD4) avec un accent particulier sur  les nouvelles technologies, la protection et la gestion des ressources naturelles (ODD 14 et 15).

De nos jours on parle des diverses politiques de développement. Toutes ont certes une vision humaniste. Pour moi un développement qui n’a pas comme centre d’intérêt le bonheur de l’homme c’est-à-dire son bien-être n’a pas sa raison d’être.

La crise de la Covid a montré la fragilité et les limites de notre société, tant sur le plan sanitaire, éducationnel que technologique… bref dans beaucoup de domaines jugés jusque-là essentiels à l’épanouissement de l’Humain.

En considérant le domaine de la santé et de l’éducation, la pandémie du coronavirus a accentué une fracture sociale déjà existante et plus ou moins tue.

Dans le domaine sanitaire, les couches dites vulnérables n’ont pas eu accès aux bonnes informations quant aux précautions à prendre pour faire face à la crise. Et même quand elles y ont eu accès, avaient-elles les moyens matériels et financiers pour se l’approprier ? Combien avaient eu la chance de trouver de l’eau potable et du savon pour appliquer les gestes barrières ? Ce qui rejoint l’ODD 1 qui vise la réduction de la pauvreté et l’ODD6 pour rendre accessible à tous l’eau propre et un système d’assainissement amélioré.

En abordant le domaine de l’éducation lorsqu’il a fallu trouver des solutions pour permettre aux apprenants de continuer les cours, tout le monde n’était pas logé à la même enseigne. Certains par manque d’énergie pour permettre l’accès aux outils technologiques,  d’autres par manque de personnel enseignant ou par manque de matériels, n’ont jamais vu la couleur de ces cours en ligne. L’information n’a pu atteindre les personnes démunies. Et si elle les atteint, les moyens financiers pour l’avoir faisaient défaut.

Tant dans les pays en développement que les pays dits développés personne n’a eu « la science infuse ». Au Togo, après quelques tâtonnements, petit à petit des solutions adaptées à notre population ont été trouvées.

Je pense que nous devons sérieusement repenser nos systèmes de développement sur le plan sanitaire, éducationnel, environnemental pour rendre nos populations aguerries et au fait des changements mondiaux qui surviennent.

Les 17 Objectifs de développement durable Source : www.un.org

Pour le monde de demain, plusieurs questions fondamentales dont la pauvreté et les inégalités, les nouvelles technologies, les changements démographiques, la paix et la sécurité, les changements climatiques, suscitent beaucoup de réflexions… Lesquelles de ces questions ou toute autre encore vous semblent primordiales pour le monde de demain ?

Toutes ces questions sont essentielles et leurs solutions intimement liées. Le monde de demain à mon avis doit tenir compte :

– de la réduction des inégalités (ODD10) par la mise en place de mécanismes de réduction de la pauvreté. L’établissement de programmes ambitieux avec un accès facile par les couches défavorisées aux microcrédits sont à encourager.

– de la promotion de l’égalité entre les sexes (ODD5) qui ne devrait pas être négligée dans cette quête de la réduction des inégalités sinon les mêmes causes risqueraient de produire les mêmes effets. Cette option est à inclure dans tout programme et/ou projet.

– pour un développement harmonieux la prise en compte du climat et de l’environnement (ODD 13, 14 et 15) est aussi importante. Nous vivons dans un monde entouré par un écosystème avec lequel nous avons des relations d’interdépendance.

Comment l’ONU peut-elle mieux contribuer à la construction du monde de demain ? Quels devraient être les domaines prioritaires pour l’ONU et les institutions internationales et régionales ?

L’ONU doit concentrer ses efforts sur la réduction des inégalités pour rendre accessible à tous l’accès aux soins pour une meilleure santé et l’éducation pour tous, surtout l’éducation des jeunes filles. Une meilleure éducation entraîne l’accès à de meilleurs emplois, tout en prônant l’égalité des genres pour permettre à la femme d’être rémunérée à un poste égal, au même taux qu’un homme. Cela aura l’avantage de réduire la pauvreté et les fractures sociales.

Pour les institutions tant internationales que régionales, un accent particulier doit être mis sur la promotion des énergies renouvelables (ODD 7) pour permettre la croissance économique (ODD 8) et industrielle (ODD 9) de nos pays qui ont déjà beaucoup d’atouts naturels mais qui ne sont malheureusement pas exploités. Les états devront s’atteler à financer les entreprises œuvrant dans ce domaine en leur facilitant l’accès à ces sources de financement.

L’ONU doit continuer par avoir son rôle de gardien de la paix et aider au progrès social de notre société, en faisant la promotion d’un climat de paix, de justice grâce à des instittutions fortes (ODD 16). Pour cela, elle a besoin du soutien de nos états, pour un partenariat efficace afin d’atteindre les objectifs fixés (ODD 17).

Voici pour moi, le monde de demain que j’imagine, meilleur que celui d’aujourd’hui pour permettre l’épanouissement de tous.

Pour continuer la conversation, voici un lien qui vous permet de réagir, d’élargir le débat et de faire entendre votre voix.

Partagez

Commentaires

Audrey
Répondre

Un article pertinent et d'actualité. Merci pour le travail que tu fais.

Benedicta
Répondre

Merci aussi à toi de me lire.

Marek Abi
Répondre

Joli récapitulatif!!!
À très vite.

Benedicta
Répondre

A bientôt, Marek !

Blansha
Répondre

Magnifique billet qui touche une question existentielle. Merci

Benedicta
Répondre

Merci à toi aussi.